Le voyage à Pied Ensemble
email lama@agencetrekkingnepal.fr
+977-9841023371 phone
Himalayan Exploration Treks
Le Dolpo est situé dans la partie occidentale du Népal, le Dolpo est le plus grand, le plus haut et le moins peuplé des plateaux du pays. Suivant la légende le Dolpo, « Beyul » en tibétain, c’est à dire «  la terre cachée », est tapi à l’abri de l’Himalaya, coupé du reste du monde, enfermé dans ses hautes montagnes, dans ses forêts et ses profondes gorges.
Sa population descend des tribus itinérantes de tibétains qui s’y sont installé à partir du 10ème siècle. C’est un pays de culture et religion bouddhique. Longtemps coupé du monde moderne  ce pays a pu perpétuer le mode de vie et les pratiques de ses origines, constituant ainsi l’un des derniers témoignages encore vivants au monde de l’authentique culture tibétaine. On y trouve en particulier la survivance, à côté d’une pratique orthodoxe du bouddhisme tibétain, de la religion « Bon », pratique religieuse qui mêle au bouddhisme les rituels animistes qui existaient dans ces régions avant la venue de la religion de Bouddha et qui fut développée par  Guru Rhremporche au 6ème siècle.
Le parc national a été créé en 1984. C’est le plus grand des parcs nationaux népalais avec ses 3555 kilomètres carrés.Ce statut confère à la région une sauvegarde non seulement de son peuple et de sa culture mais aussi de sa faune et de sa flore, protégeant ainsi l’ensemble de l’écosystème.
La rudesse, le dénuement et le caractère grandiose et l’authenticité de ce pays marquent profondément ses visiteurs et en font l’une des plus intéressantes régions de randonnée au Népal.
Il y a de nombruses routes de randonnée.
Le « Lower Dolpo Trek » permet de découvrir la population et sa culture, de traverser  différents types de végétation, d’admirer des lacs et de somptueuses montagnes avec leurs cols haut perchés.
Le « Dolpo-JumlaTrek » nous ouvre la mystérieuse Tarap valley, ses habitants à la vibrante culture et permet de franchir 3 cols à plus de 5000m.
Enfin le « Dolpo-Dho-Tarap-Jomosom Trek », le plus difficile car il faut franchir 5 cols entre 4000 et 5000m, permet d’explorer le lac Shy Phoksundo, sans perdre le contact avec la population locale, son quotidien et notamment la médecine traditionnelle tibétaine l’Amchi.
Le Dolpo est grandiose et son peuple est sa principale richesse.